La fraude documentaire en essor constant

La fraude documentaire en essor constant

 15.000. Il s’agit du nombre de cas de fraude documentaire constatés par la Police et Gendarmerie en France en 2015.

Du simple fraudeur à la filière organisée, la fraude documentaire englobe différents cas de figures.  Ainsi, en Mars 2018, un réseau de fourniture de faux documents a été démantelé en région Parisienne.  Neuf personnes ont été interpellées et prés de 400 documents ont été saisis : cartes de séjours, passeports, pièces d’identité. La plupart de ces documents d’identité étaient des pièces d’identité authentiques dérobées puis modifiées à l’aide d’imprimantes et de produits chimiques.

Sur le Darknet, un faux passeport peut être acheté entre 1500 et 3000 Euros. La valeur d’un faux passeport dépend principalement du pays. Ainsi, le passeport Mauricien, qui permet l’accès à 125 pays sans visa, est prisé par les trafiquants Congolais. Un réseau de faussaires a été démantelé sur l’île en Mars 2018.

Afin de détecter des faux documents, les compte-fils et scanners sont des outils indispensables pour les autorités de Police et acteurs de la lutte contre la fraude documentaire

Posted on 01/10/2018 Fraude documentaire 303

Blog archives

Blog categories

Blog search

Comparer 0
Préc.
Suiv.

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Commander