Comment reconnaître un faux visa SCHENGEN ?

Comment reconnaître un faux visa SCHENGEN ?

Le visa Schengen est un visa, qui permet à son titulaire de se déplacer en toute liberté au sein de l’espace Schengen, qui se compose des pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse

Dans le passé, il s’agissait d’un simple tampon qui était apposé sur l’une des pages d’un passeport. Depuis quelques années, le Visa Schengen se présente sous la forme d’une vignette, qui comporte des données concernant le titulaire : son nom, son prénom, sa date de naissance, lieu de naissance, adresse, nationalité et signature. De plus, des données de type « administratives » figurent sur le visa. Il s’agit du numéro de visa, de la date d’émission et d’expiration, ainsi que de l’autorité ayant délivré le passeport. Enfin, une bande MRZ, ou « Zone de lecture automatique » correspond à un algorithme qui permet de valider et identifier le document.  Des scanners comme le COMBO SMART ou l’IDBOX permettent de déchiffrer le contenu de la bande MRZ.

Les visa Schengen comportent également des encres UV et autres impressions microscopiques invisibles à l’œil nu. Seul un outil comme le compte fils S110 ou le FIDUCONTROLE P3 permettent de mettre en évidence ces sécurités visuelles.  

Posted on 01/06/2018 Fraude documentaire 5199

Blog archives

Blog categories

Blog search

Comparer 0
Préc.
Suiv.

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Commander